Biguizi jazzband: New parade
Biguizi jazzband: New parade
Biguizi jazzband: New paradeContacter Biguizi
Biguizi en histoire

La fanfare BiGuiZi s’inscrit tout au long de la saga du jazz
« made in New Orleans », depuis l’époque des premiers brass-band jusqu’aux « second lines » qui déferlent aujourd’hui dans les rues de celle que l’on surnomme désormais « Nola ».

Biguizi a participé aux festivals « les Accroches-cœurs » (Angers),
« Jazz aux greniers » (Honfleur), « Estijazz » (Cholet), « Dixie Days » (Ste Adresse), « St Jazz sur Vie » (St Gilles Croix de Vie), « Les Traver'Cé musicales » (Les Ponts de Cé), Rhinojazz (St Chamond)…

- C'est une fanfare multi-générations : Le plus jeune de ses 9 éléments est né la même année que Kate Moss et l'aîné celle où Vincent Auriol, président de la république, découvre la nouvelle 2CV Citroën au Salon de l'auto.

- C'est aussi une fanfare multi-terroirs puisque ses membres viennent des quatre coins des Pays de la Loire. Ainsi, plus de 200 kilomètres séparent le banjoïste du tromboniste. Cela ne les empêche pas de jouer parfaitement ensemble.

- Enfin, c'est une fanfare multi-influences dont les deux principaux maîtres à penser sont Epicure et Louis Armstrong.

C'est parti pour 4 minutes de musique vivante, exaltante, vitalisante, pétaradante !

(“Mardi Gras in New Orleans”, “Bourbon street parade”,
“Bongo beep” et “I’ll fly away”
sont tirés de notre album “Walkin’ the band”.
Commandez-le en écrivant à contact@biguizi.com !)

Biguizi en photos
Biguizi new fanfare Biguizi new fanfare Biguizi new fanfare Biguizi new fanfare
Biguizi new fanfare Biguizi new fanfare Biguizi new fanfare
Biguizi en photos

- Au début du XXème siècle, les rives du Mississipi virent naître un nouveau genre musical issu des work songs et autres negro-spiritual : le jazz. Cette musique, d'abord jouée par les afro-américains grâce aux instruments importés d'Europe pour les orchestres blancs, conquit ses lettres de noblesse au fil du temps pour devenir un genre riche et complexe, intégrant de nombreuses influences et nourrissant lui-même d'autres genres musicaux.

- BiGuiZi s'inscrit tout au long de cette saga, depuis l'époque où les premiers brass-band envahissent la Nouvelle-Orléans, jusqu'aux « second lines » qui déferlent aujourd'hui dans les rues de celle que l'on surnomme désormais « Nola » ou « Big easy ».

Contacter Biguizi